c’est nous!!!!

Je vous présente  Jiwon. Elle est de la Corée du Sud. C’ est une personne franche et logique qui apprécie l’humour et l’honnêteté chez ses amis.  Son occupation préférée est la recherche des produits vintage. C’est pour ça qu’elle aimerait créer une boutique vintage. Elle est très stylistique. Je crois qu’elle serait un très bon conseiller en image. C’est son rêve, mais si ce n’était possible elle aimerait travailler dans un bureau de marketing d’une grande entreprise.  Après  quelques mois en France ses perceptions sur les Français ont changé, maintenant elle pense qu’ils ne sont pas froids mais quelqu’un a besoin de conseils sur la mode et comment assortir ses robes. L’activité qu’elle aime le plus à Lyon est parcourir le Parc de la Tête d’Or. Elle aime les paysages et la ville de Lyon mais son cœur est toujours en Corée.

 

 

La fête des Lumières

FÊTE DES LUMIÈRES

EQUIPE 5

  • Kazuya Watanabe
  • Trần Thành
  • Juan Bernardo Pérez
  • María de la Luz Sánchez Sánchez

HISTOIRE

Cette fête est née au 19e siècle. Quand les lyonnais ont décidé d´installer sur la colline de Fourvière la statue de la vierge Marie, pour la remercier d’avoir sauvé le peuple lyonnais de la maladie la peste, le 8 Septembre. Mais à cause des inondations ils sont obligés d’attendre jusqu´au 8 décembre.

Chaque année, pendant cette soirée les gens illuminent les fenêtres avec des bougies.

LA FÊTE DES LUMIÈRES AUJOURD’HUI

Chaque année, pendant cette fête vous pouvez profiter des spectacles, qui sont montés par des artistes qui jouent avec la lumière sur les principaux bâtiments, monuments, places et rues de Lyon. Pour bien profiter de tous les spectacles la fête est devenue plus longue, vous avez 4 jours pour regarder tout ce qu´il y a sur place.

081220141285 081220141327 GE DIGITAL CAMERA GE DIGITAL CAMERA GE DIGITAL CAMERA ????????????????? ????????????????? IMG_20141205_211816 IMG_20141205_220139 IMG_20141205_221122 IMG_20141205_232453 IMG_20141208_220541 081220141309 081220141314 081220141315 081220141318

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Six conseils pour une bonne fête des lumières :

  • Portez des vêtements chauds et des chaussures confortables.
  • Utilisez les transports en commun, ne prenez pas votre voiture.
  • Choisissez bien votre itinéraire à l’ avance.
  • Mémorisez les emplacements des toilettes publics.
  • Faites attention aux pickpockets, ne prenez pas beaucoup d’argent sur vous.
  • Pensez à aller aux toilettes avant de partir en balade !

 

 

 

 

 

 

 

Vélo en location dans les villes : interview

20141219_120011Pour découvrir et transmettre des informations à propos des transports, on a décidé de faire l’interview d’un professionnel. Le vendredi 19 déscembre 2014 on a rencontré
M. Vincent Monatte qui travaille dans l’entreprise Velogik.

Alors on a rencontré Mousieur Monatte devant la porte de l’entreprise. On était bienvenues.

On a fait l’interview dans son bureau, on a posé les questions, enregistré la voix et pris les photos avant de poser des questions.

Après notre petite présentation on a commencé à faire l’interview.

 

« L ‘interview »

Nous (N) : Quel genre de travail faites-vous dans l’entreprise Velo’v?

20141219_120709_594Vincent Monatte (VM) : Alors, nous travaillons sur les questions de mobilité à vélo. Donc on propose de mettre en place des services de vélos, dans les entreprises et dans les villes. Alors on ne vend pas de vélo aux personnes dans la rue mais on met des vélos dans l’entreprise, pour que les gens qui travaillent dans l’entreprise puissent se déplacer à vélo. C’est comme le vélo’v et le vélib à Lyon ou Paris, mais dans d’autres villes de France, pour que les gens puissent se déplacer dans la ville.

N : Pour quelles raisons installez-vous des velo’v en location?

VM : Aujourd’hui, nous on croit que le vélo, peut être un moyen de déplacement, un moyen d’aller à l’endroit qui est à moyen d’avenir. Aujourd’hui, on estime que la voiture en ville n’est pas forcément la solution pour se déplacer. Donc c’est la raison pour laquelle dans notre entreprise nous travaillons sur le développement des services vélo en ville, et là maintenant, on va travailler sur des services de vélo, dans les milieux ruraux à la campagne et aux abords de villes.

N : Quels sont selon vous les avantages de ce transport ?

VM : 1, c’est l’environnement, pour l’écologie.

2, souvent, en ville, on s’aperçoit qu’on se déplace plus vite à vélo qu’en voiture, ou à pied.

Le 3ème avantage, c’est pour la santé parce qu’on fait un effort, en faisant du vélo, on se dépense, donc c’est bon pour la santé.

Le 4ème avantage, c’est pour le bruit aussi, si on veut une ville qui fait moins de bruit. En vélo on fait moins de bruit qu’en voiture ou en transport commun, et puis ça rend les gens de bonne humeur !

N : La réalisation d’un projet de vélo dure longtemps ?

VM : La réalisation pour mettre en place un projet vélo dans une ville quand il n’existe pas de vélo demande environ 6 mois. Et après, pour les gens, et les personne qui habitent dans une ville adhèrent et se mettent à faire du vélo, il faut souvent attendre deux, trois, quatre ans pour que les gens commencent à faire réellement du vélo. Donc c’est des processus et des choses qui sont assez lentes à mettre en place, il faut changer les habitudes.

N : Combien de temps dure la mise en place d’un système de location dans une ville ?

VM : Pour mettre en place il faut quelques mois, 2 à 3 mois pour penser le projet, il faut environ 6 mois pour mettre en place. Et après, il faut faire beaucoup de publicité, de communication pour que les gens soient au courant, la communication prend généralement 6 mois.

N : Chaque année, il y a des nouveaux projets pour améliorer le système ?

VM : A chaque année en fait, en fonction de l’impact, en fonction de l’adhésion des personnes au service, si les gens font beaucoup de vélo ou pas, on a un plan progrès, on essaie toujours d’améliorer le système. On l’améliore soit en augmentant le nombre de vélos, soit en augmentant le nombre de services autour du vélo. On va proposer des services de stationnement du vélo, des abris, on va proposer des services de réparation, ou des animations pour les enfants, de la sensibilisation dans les écoles des choses comme ça.

N : Est-ce que ce système améliore le mode de la vie urbain ?

VM  : Vous êtes asiatiques, c’est ça ?

N : Oui, de Corée, de Taiwan et du Japon.

20141219_120621_463VM : Ce qui est intéressant c’est de savoir si vous, en arrivant en France, à Lyon, vous avez vu que le vélo, occupait une place spéciale, est-ce que vous avez vu des vélos ou pas des vélos, si vous avez vu ces vélos, ça veut dire que le travail qui a été fait pendant les années de mise en place (en 2004 à Lyon, ça fait 10 ans !) est visible. On s’aperçoit qu’avant il n’y avait pas de vélo du tout à Lyon. C’est donc que quelque chose a été fait et qu’on le voit. Ce travail là est assez long, mais il y a un réel impact , pas suffisamment au goût de Vélogik, parce que nous on aimerait qu’il y ait encore plus de vélos ! La part modale est le nombre de vélos par rapport au nombre de voitures et de bus et ce pourcentage augmente, c’est-à-dire qu’il y a de plus en plus de vélos. Ca c’est quelque chose qu’on observe à Lyon, en France et dans le monde entier.

N : Est-ce que vous connaissez une anecdote intéressante sur les Vélo’v ?

VM : Ce qui est rigolo c’est qu’aujourd’hui le vélo’v, il y a des défis, c’est-à-dire qu’il y a des paris. Chaque année, ils font la montée de Fourvière, il y a une course, ils partent en bas avec des Vélo’v et ils font toute la montée et c’est celui qui arrive le plus vite en haut ! Après il y a eu des personnes qui se sont amusées à prendre le vélo de Lyon et à aller jusqu’à Paris pour raccrocher le Vélo à Paris parce que le système à Lyon et identique à celui de Paris. Donc on peut prendre à vélo de Paris et l’accrocher à Lyon. Personne ne le fait jamais. Mais , il y a des gens de Paris qui sont   avec un vélo (Vélib’) pour l’accrocher à Lyon et vice-versa.Lyon

N : Est-ce qu’il y a souvent des vols de vélo de location ?

VM : Aujourd’hui, on a beaucoup de vélo, malheureusement, qui sont soit volés, soit cassés. Les vélos cassés le sont souvent par manque d’attention.. En fait il y a très peu de vols intentionnels (des gens qui diraient « Je veux voler le vélov), certains oublient de le remettre. Il nous faut donc aller les chercher, on a des petites puces GPS pour retrouver les vélos.

Aujourd’hui à Lyon, il y a des gens qui font des paris, des défis, et ils jettent les vélos dans l’eau, dans le Rhône. Donc il y a plein de vélos qui sont dans l’eau !! Il n’y a pas énormément de vols, mais il y a beaucoup de bêtises

N : Quelles activités organisez-vous pour encourager des gens à prendre le velo ?

20141219_120835_867VM : On fait ce qu’on appelle des animations alors soit c’est dans les écoles, on va voir des élèves, dans les écoles primaire pour leur expliquer que le vélo est un moyen de déplacement, que ça peut être sympa et qu’en plus c’est pas dangereux. On leur dit que faire du vélo dans la ville, c’est moins dangereux que prendre la voiture dans la ville. Donc on explique ça, et puis on fait des petits parcours avec des enfants.

Après parfois on travaille avec les entreprises et les salariés, et on fait une formation aussi. Donc on leur explique comment faire du vélo dans la ville, comment apprendre à faire du vélo. Enfin, on va voir dans des salons, on a un stand et on incite on favorise l’accès au vélo dans les villes et les campagnes.

 

Il a répondu à toutes les questions gentiment et avec passion.

On était vraiment contentes parce que c’est une bonne expérience, on a bien amélioré notre niveau de français par cette activité.

On a bien coopéré et on a aussi passé un bon moment !

 

Rencontre avec le Café Cousu

Interview IMG_6094 Paméla

Café Cousu de Lyon

14 rue René Leynaud 69001 Lyon

Comment vous passez le jour?

Je me réveille le matin, j’habite à côté donc je vais tout de suite vers 8: 30 au bureau, je fais plutôt de l’administratif donc je paye les fournisseurs, je fais des chèques !

Je check mes courriels, je regarde le courrier.

A 11h, j’ouvre le café, donc il faut mettre en route les machines, laver les tables, écrire le menu… Midi arrive, les gens s’installent pour manger.

Je reste dans la salle et je fais le service de midi qui se finit à 14:30 15:00 ensuite, l’après-midi, on sert quelques cafés et on prépare la soirée.

On fait restaurent et livraison. On organise des cocktails et des repas dans Lyon, dans différents endroit.

 

R0020486Je pense qu’ici, c’est bien décoré. Comment vous décorez l’expo?

On essaye de changer d’expo tous les 2 mois pour créer une ambiance différente et surtout l’artiste installe son exposition et dans la même semaine on organise un vernissage pour fêter la nouvelle exposition.

Quelle qualité il faut développer pour surprendre les clients ?

Je pense que les gens ce qu’ils aiment bien au café Cousu, c’est déjà retrouver une ambiance très cosy, très chaleureuse. On parle de manière très familiale avec les clients, ils se sentent à l’aise. On surprend surtout lorsqu’on organise des événements en plus avec des soirées un peu spéciales ou justement à thématique culinaire, ou sur les cocktails, mais c’est vrai que ce que les gens aiment ici c’est l’ambiance, c’est comme à la maison !

D’où vous est venue la passion pour la gastronomie?

La passion…parce que j’ai fait des petits jobs dans les restaurants et dans les bars, j’ai rencontré Céline (avec qui nous avons ouvert le Café Cousu) et elle a eu envie de la même chose que moi : travailler dans un bar. Toutes les deux et on a eu envie de faire ça, parce qu’on aime manger et aussi boire. On est des bons vivants !! Et ce n’est pas que du commercial, c’est du relationnel et de la créativité en même temps.

Quelle est votre cuisine spéciale?

On travaille surtout la cuisine française à revisiter ça veut dire que c’est bistronomique C’est un plat comme à la maison mais avec une petite touche spéciale. C’est la chef qui fait ça. Elle cuisine comme ça, au feeling. Ça peut être un bourguignon, ça peut être la spécialité lyonnaise, quenelle, ou quelque chose complètement différent… Tous les jours ça change!

Qu’est ce que vous nous conseillez la cuisine lyonnaise ?

La quenelle. C’est très bon !

Pourquoi vous avez choisi le quartier de Croix Paquet?

R0026106Parce qu’on a eu une opportunité au début on était au passage Thiaffait, c’est le village des créateurs qui voulait un café, alors on a créé un projet là-bas.

Est-ce que vous pouvez donner un mot qui décrit la cuisine lyonnaise ?

‘’Gourmande’’ !

Vous êtes serveuse ?

Je suis au service. Mais moi, je suis plus le côté social du café. Je communique avec les clients.

Est-ce que vous pensez que Lyon est la meilleure ville gastronomique ?

Oui, c’est sûr ! Parce que les Lyonnais mangent de très bons produits. Ça c’est grâce à la culture lyonnaise.

Vous avez quelques difficultés ou avantages pour organiser ce café ?

La clientèle très sympathique, les gens du quartier sont très agréables. En fait, c’est compliqué parce que ce quartier, il est compliqué. On a beaucoup de monde en hiver, et on n’a pas beaucoup de monde en été parce qu’on n’a pas de terrasse. En été, les gens aiment boire un café à l’extérieur, dans la rue, en terrasse.

A quoi faites-vous plus particulièrement attention?

Ici, on se sent comme à la maison il y a un rapport très simple entre les gens qui servent et les clients. On a l’impression de se connaître depuis toujours. Du côté de l’ambiance, C’est convivial, c’est pas prétentieux comme les grands restaurants, les grands bars ou brasseries. Ce que je souhaite, c’est qu’on mange à sa faim dans une ambiance sympa et avec le sourire !

R0020487

Lexique de l’histoire lyonnaise

Martin_-_Histoire_des_églises_et_chapelles_de_Lyon,_1908,_tome_I_0161aCanut: Les ouvriers de la soie.

Confluence: Se rejoignent deux fleuves

Croix Rousse: C´est le nom d’ une colline

Insurrection: Revolte ou rebellion

Gignol: C´est le nom d’une marionette de Lyon.

Rhône : C´est le nom au fleuve de Lyon.

Saône : C´est le nom de la rivière de Lyon.

Vieux Lyon : C´est le nom d’ un quartier très anncien de Lyon

Vestiges : Il designe le reste d´un inmueble ancienne.